Pourquoi AEDMAP ?

« Installer des défibrillateurs, c’est bien. Mais cela ne suffit pas. Il est primordial de les localiser, de veiller en permanence à leur fonctionnement, de faciliter et de promouvoir leur usage et enfin de former le public à leur utilisation » explique le docteur Paul Dardel, fondateur et dirigeant d'AEDMAP

AEDMAP … que se cache-t-il derrière ces lettres ?
AEDMAP est une solution destinée à gérer un parc de défibrillateurs cardiaques.

Pour quoi faire ?
La solution AEDMAP permet d’optimiser la maintenance d’un parc de défibrillateurs, de géolocaliser l’ensemble des appareils sur un territoire donné et de sensibiliser les utilisateurs à leur fonctionnement.

Pour qui ?
AEDMAP s’adresse aux grandes entreprises, aux collectivités territoriales, aux associations et à toute organisation qui a besoin de gérer un parc important de défibrillateurs.

Quels sont les services proposés ?
En France la solution AEDMAP a permis de mettre en place une cartographie des défibrillateurs disponibles sur le territoire. La base de données de défibrillateurs ainsi constituée est accessible sur internet et sur téléphone mobile. Elle recense aujourd’hui plus de 52 000 défibrillateurs et augmente chaque jour. Accessible à tous, elle est enrichie par les internautes et par entreprises possédant des défibrillateurs.

Un exemple ?
En France, en partenariat avec les services d’urgence, nous avons mis en place « Le bon samaritain ». Il s’agit d’une solution permettant aux services de secours de prévenir les secouristes les plus proches en cas d’arrêt cardiaque. Ce dispositif en cours d’évaluation est destiné à optimiser la prise en charge des victimes.

Comment ça coûte ?
Le coût de la solution AEDMAP représente de 5 à 10% du montant de l’investissement en défibrillateurs. Installer des défibrillateurs ne suffit pas, il est primordial de pouvoir les localiser, de veiller en permanence à leur bon fonctionnement, de former et sensibiliser la population à leur utilisation.

En France, grâce à la solution AEDMAP le nombre de défibrillateurs recensés est passé de 5 000 à 52 000 en quatre ans.

Télécharger la plaquette de présentation de l'AEDMAP